Les rites religieux

Les rites – profanes ou religieux jouent un rôle essentiel dans la vie des être humains. Bien que profondément marqués par leur terreau culturel, ils n’en n’ont pas moins une dimension universelle, tels les rites de passages qui entourent la naissance, l’initiation, le mariage et la mort. Il est d’autres rites qui rythment, à intervalles réguliers, la vie des fidèles. Il en va ainsi des temps forts de relation avec l’Absolu : rituels d’offrande et d’adoration, prières et méditations, récitations de textes sacrés ou encore célébrations communautaires.

C’est à cette thématique que l’Exposition, préparée par Agora et une équipe des Aumôniers de l’université, essaye de traiter sur une quinzaine de panneaux.

L’exposition sera proposée en visite guidée avec les Aumôniers des Etablissement concernés par cet événement :

  • Gymnase de la Cité : du 5 au 12 février 2020
  • Gymnase du Bugnon : du 25 février 2020 au 11 mars 2020
  • Gymnase de Beaulieu : du 12 au 19 mars 2020
  • Gymnase Auguste Piccard : du 23 mars au 2 avril 2020.

Guy Labarraque

Exposition « Ne pas rester les bras croisés » en tournée dans les Etablissements du post-obligatoire

Conçue par le CENAC (Centre pour l’Action non violente, anciennement Centre Martin Luther King). L’Aumônerie UNIL-EPFL a collaboré avec eux pour la remettre à jour, tout en rajoutant 3 panneaux sur «Religion et (non-)violence». (il y a 16 panneaux au total). Grands axes de l’exposition réalisée en 2012 :

  1. Une dimension identificatoire portant sur la trajectoire de personnalités historiques et contemporaines de la non-violence telles que Gandhi ou Rosa Parks mais également Lech Wałęsa et Aung San Suu Kyi.
  2. Une dimension interpersonnelle montrant des attitudes non-violentes qu’il est possible de développer, comme la pose de limites, l’écoute empathique, la reformulation, la négociation.
  3. Une dimension collective mettant en exergue des actions non-violentes qui ont contribué à rendre possible le vivre-ensemble.
  4. Une dimension interreligieuse.

Présentation détaillée de l’Exposition : http://www.non-violence.ch/boite-a-outils/expositions/ne-pas-rester-les-bras-croises/

Agenda

  • 13-17 novembre : ERACOM
  • 20 novembre – 1er décembre : Gymnase de la CITE
  • 4-8 décembre 2017 : ETML
  • 11 – 21 décembre : CEPV
  • 22 janvier au 3 février 2018 Gymnase d’Yverdon
  • 5 – 16 février 2018 : CPNV
  • 26 février – 6 mars : Gymnase de MORGES
  • 8 mars – 15 mars : Gymnase de BEAULIEU
  • 19 – 23 mars : Gymnase du BUGNON
  • 16 – 20 avril : Gymnase de CAMBLANDE
  • 23 – 27 avril : Gymnase Auguste Piccard.

Guy Labarraque